La Cenerentola
Rossini

Projeté en France :


Également projeté à l'étranger :

Afficher





ENREGISTRÉ AU PALAIS GARNIER

« Avant la fin du carnaval, tout Rome aimera ma Cendrillon… » Ainsi s’exprimait Rossini en 1817, après l’échec de la première, persuadé que la citrouille finirait par devenir un somptueux carrosse. L’avenir devait lui donner raison. Pourtant, en passant du conte de Perrault à l’opéra, l’humble servante qui rêve d’aller au bal a perdu tous ses atours magiques : ici point de fée qui, d’un coup de baguette, transforme les souris en chevaux, les rats en cochers et les lézards en laquais. Et ce n’est pas une pantoufle de vair mais un bracelet que la belle laisse, volontairement d’ailleurs, à son prince en le mettant au défi de la retrouver. Les Lumières ont allumé leurs feux à travers l’Europe et voici que La Cenerentola se concentre sur l’essentiel: se confronter à l’altérité sociale pour retrouver, sous les haillons, la crinoline. Guillaume Gallienne, sociétaire de la Comédie-Française, réalise sa première mise en scène d’opéra.

Dramma giocoso en deux actes (1817)
Musique de Gioacchino Rossini
Livret de Jacopo Ferretti
D’après Charles Perrault, Cendrillon

Direction musicale : Ottavio Dantone
Mise en scène : Guillaume Gallienne
Collaboration artistique : Marie Lambert
Décors : Éric Ruf
Costumes : Olivier Bériot
Lumières : Bertrand Couderc
Chorégraphie : Glyslein Lefever
Chef des Chœurs : José Luis Basso

Orchestre et Chœurs de l’Opéra national de Paris

Don Ramiro, Juan José De León
Dandini, Alessio Arduini
Don Magnifico, Maurizio Muraro
Clorinda, Chiara Skerath
Tisbe, Isabelle Druet
Angelina, Teresa Iervolino
Alidoro, Roberto Tagliavini

Présenté par Alain Duault
Réalisé par Louise Narboni
3h10 dont 1 entracte (30’)
En langue italienne sous-titré en français



Mécène des retransmissions audiovisuelles de l'Opéra national de Paris