Mireille
Gounod

Direction musicale : Marc Minkowski
Mise en scène : Nicolas Joel
Orchestre et Choeur de l'Opéra national de Paris
Réalisation : François Roussillon

Enfin Mireille à l’Opéra de Paris : l'un des ouvrages les plus originaux du XIXe siècle trouve sa place légitime au Palais Garnier. En 1854, un jeune poète provençal - Frédéric Mistral, fonda avec quelques autres une association littéraire destinée à défendre et illustrer sa langue et sa culture. Ils nommèrent cette école Félibrige, mot à l'étymologie mystérieuse, mais où se croisent la joie, le livre et la liberté. En 1859, il fit mieux encore : il donna au Félibrige son étendard et son chef-d'oeuvre, Mirèio, vaste poème amoureux et épique. Il se trouva que Gounod, dont le Faust était créé cette année-là, lut Mireille peu après sa parution et en fut enthousiasmé. Il alla en trouver la musique ardente à Saint-Rémy-de-Provence. Si singulière, si dense, l'oeuvre connut une carrière difficile, fut maintes fois remaniée et dénaturée. Bien plus tard, en 1939, Guy Ferrant et Henri Busser, disciple de Gounod, restituèrent la partition originale. Enfin, Mireille retrouvait ses couleurs et son étonnante progression dramatique, du beau matin de la Saint-Jean et des farandoles jusqu'à la saisissante scène du désert de la Crau et l'assomption finale.

Opéra en cinq actes de Charles Gounod (1864)
Durée : 152 mn
Sous titrage et livret de 32 pages en 5 langues : anglais, français, allemand, espagnol, italien.
Supplément : Entretiens avec Nicolas Joel, Marc Minkowski et Christophe Ghristi
Durée : 27 mn

5 Diapasons - Diapason
Diamant d’Opéra international
Choc de  Classica
***** BBC Music Magazine mars 2011
DVD of the month -  Gramophone mars 2011

Photos : Agathe Poupeney

- DVD FRA 002 - BR FRA 502 -

EN VENTE SUR
FNAC
AMAZON